Petit à petit vous allez découvrir que notre problématique de départ, notre défi, évolue. Il reste le même mais d’autres facteurs entrent en jeu. Dans un sens, ces facteurs nous aident à être à la hauteur. On vous en dira plus très prochainement !

Cette semaine on va vous parler de notre nouvelle recette. Celle qui nous permet de remplacer le lave vitre de notre voiture, pour en utiliser un plus naturel et fait maison. Nous avons modifié la recette car nos premiers essais ont été surprenants… On va vous en parler. Mais avant, un petit tour pour connaître la recette.

La recette

ingredientlavevitre

  • De l’eau ;
  • du vinaigre blanc ;
  • du produit vaisselle bio ;
  • des huiles essentielles (facultatif) ;
  • de l’alcool à 70° ou 90 ° (facultatif mais fortement recommandé en hiver – d’ailleurs il n’y en a pas sur la photo !).

Mélangeons tout ça !

 

  1. Rassemblez tous vos ingrédients. Nous avons récupéré une balance et un bidon pour effectuer le mélange !
  2. Mettez 900 ml d’eau dans un bidon. Nous utilisons un ancien bidon de lave vitre.
  3. Ajoutez 100 ml de vinaigre blanc.
  4. Ajoutez deux cuillères à café de liquide vaisselle bio. Il y a généralement écrit produit vaisselle concentré sur vos bouteilles. C’est parfait !
  5. Pour éviter d’avoir une odeur de vinaigre trop forte dans la voiture, vous pouvez ajouter quelques gouttes d’huile essentielle.
  6. En hiver, le produit tel quel pourrait geler. Il faut y ajouter de l’alcool. Ajoutez 100 ml d’alcool à votre mélange. Attention, si vous habitez dans un endroit vraiment très froid, il faudra mettre plus d’alcool.

recettelavevitre

Fabriquer son propre liquide lave vitre, c’est pratique. Ça évite d’avoir un objet encombrant et lourd pendant ses courses 🙂 On sait ce que nous mettons dedans et cela nous permet de maigres économies. Parce que ce n’est pas ce qui coûte le plus cher. On vous conseille tout de même de tester votre mélange sur un petit bout de carrosserie de la voiture. Cela vous permettra de vous assurer que la peinture de la voiture ne s’abîme pas au contact de votre lave vitre.

Notre expérience

Nous avons procédé au mélange provenant de notre première recette qui a été ajouté à notre clio 3. Fiers de nous, nous sommes parties en weekend. Quelles sont les choses surprenantes qui nous sont arrivées ?

Première impression, notre pare-brise se lave plutôt bien. Le produit ne mousse pas malgré la présence de liquide vaisselle. On avait peur de se retrouver avec un paquet de mousse ! Puis vient l’odeur de vinaigre. Peu forte, mais présente. Notre voyage continue et nous prenons des covoitureurs. Malgré le fait que des mouches se soient écrasées sur notre pare-brise, je n’ai pas osé mettre du pshitt pour nettoyer celui-ci. Je sais pertinemment que c’est bête mais l’odeur de vinaigre allait revenir et il aurait fallu expliquer le pourquoi du comment, et je n’avais pas envie ! Nous arrivons à destination et reprenons la voiture, sans covoitureur pour une petite balade. Nous commençons tranquillement à prendre quelques routes tortueuses. Tout va bien. Sauf que là, nous décidons de laver notre pare-brise. Un petit coup de lave vitre et l’odeur de vinaigre revient. Bien sûr, entre les routes tortueuses et l’odeur, il était difficile de ne pas tomber malade. Après un certain effort de concentration pour ne pas voir ressortir mon petit déjeuner devant ma nièce, elle qui était montée dans notre voiture pour le trajet retour de la balade, nous sommes arrivés à destination sans encombre.

Notre conseil : ajoutez un peu d’huile essentielle pour tenter de couvrir l’odeur du vinaigre. Ne pas utiliser le lave vitre sur des routes de montagnes 😉

 

Si vous aimez, partagez !Share on FacebookPin on PinterestTweet about this on TwitterShare on Google+

4 thoughts on “Du lave-vitre auto fait maison et naturel

  1. bernard arnold dit :

    mettezz un peu d alcool parfumé a la pomme par exemple

  2. Pascal dit :

    Salut,

    Je ne sais pas quel est le ou les imbéciles qui sont à l’origine du vinaigre dans du lave-glace auto que l’on retrouve partout sur le net, mais ils ne doivent pas avoir de voiture ceux là !
    Le lave-glace est avant tout de l’eau et un produit savonneux, que l’on paie bien cher avec les lave-glaces été pour un peu de parfum et du joli colorant rose ou bleu . . .
    L’alcool ne sert pas au nettoyage, car il a plutôt tendance à fixer les substances organiques comme les protéines, donc pas terrible pour enlever les moustiques, mais sert d’antigel l’hiver.
    Il existe des lave-glaces antigel concentrés hiver, à diluer, mais qui sont souvent à base de glycol, qui est parfait comme antigel, mais qui est gras, et va laisser de belles traces blanches autour du parebrise en séchant.
    Pour faire du lave-glace hiver, il faut l’additionner avec de l’alcool ménager (éthanol), surtout pas de l’alcool à bruler qui contient du méthanol (toxique, d’origine pétrolier), pas terrible, en particulier au niveau de l’odeur . . .
    L’alcool ménager dilué au 1/4 permet une fonction antigel jusqu’à -15°C environ.
    On peux aussi rajouter de l’ammoniaque (alcali) pour son pouvoir dégraissant, mais une petite dose à cause de l’odeur aux fortes concentrations !!

    Bon lave-glace !

  3. Laeti dit :

    Coucou je viens de découvrir votre blog et je me retrouve complètement dans votre démarche. Lave vitre, super recette !!! 😉 mes fenêtres sont nickels merci !!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *